Études et transfert

TERMER::Améliorer la prise en charge des activités professionnelles de pêche et de conchyliculture au sein des politiques publiques locales

Structure interne du Pôle en charge du projet : Pôle halieutique

Date de début : 2021 / Date de fin : 2022

Financements : DLAL Feamp/Région Bretagne

Responsable(s) L'Institut Agro Rennes-Angers :

Description




Le projet TERMER

Attractifs et fragiles, les milieux côtiers et maritimes sont des espaces où se concentrent de nombreux enjeux et usages (urbanisation, industrie, agriculture, tourisme, pollutions), qui demandent la mise en œuvre d’une planification locale adaptée à chaque territoire et à ses spécificités. Même si la mise en œuvre d’une gestion intégrée des espaces littoraux est prônée de l’Europe au local, elle reste difficile à appréhender pour les acteurs locaux. Les interactions entre terre et mer sont souvent prises en compte par des outils réglementaires, soit d’un point de vue terrestre, soit d’un point de vue maritime.

En 2021, le Pôle halieutique, mer et littoral de l’Institut Agro Rennes a initié le projet TERMER dont l’objectif final est d’améliorer la prise en charge des besoins des activités professionnelles de pêche et de conchyliculture au sein des documents de planification spatiale, environnementale et de gestion de l’eau. Soutenu par le FEAMP et le Conseil régional de Bretagne dans le cadre des Groupes d’Action Locale Pêche et l’Aquaculture (GALPA) du Pays de Saint-Brieuc et du Pays de Saint-Malo – Rance – Côte d’Emeraude – Baie du Mont-Saint-Michel, ce projet vise à accompagner les acteurs publics locaux dans une gestion plus intégrée de l’interface terre et mer.

Cette étude se focalise sur trois outils de gestion et de la planification :
  • planification territoriale et aménagement du territoire à partir du Schéma de cohérence territoriale (SCOT),
  • planification de la gestion de l’eau à partir du Schéma aménagement de gestion des eaux (SAGE),
  • gestion de l’environnement et de la biodiversité (zones Natura 2000).

Objectifs

  • Fournir aux professionnels de la mer et aux acteurs publics locaux un bilan de la prise en charge des interactions terre et mer au sein des documents de gestion et de planification territoriale de l’eau, de l’aménagement et de l’environnement.
  • Identifier des leviers en réponse à des problématiques communes à partir d’échanges d’expériences, de visites de terrains...
  • Établir des modes d’action pour contribuer à une meilleure intégration des problématiques terre et mer.

Démarche méthologique

  • Identifier les enjeux des activités professionnelles de conchyliculture et de pêche grâce à des recherches bibliographiques (littérature scientifiques, parcours des documents d’urbanisme) et à la conduite d’entretiens avec les acteurs locaux des territoires.
  • Analyser les premières informations récoltées sur les enjeux des activités professionnelles de pêche et de conchyliculture et sur leur prise en charge au sein des politiques publiques locales puis réaliser une analyse comparée des deux territoires.
  • Échanger sur la prise en compte des problématiques terre et mer : rencontre entre les acteurs des deux GALPA bretons et ceux du bassin de Thau, territoire pionnier sur cette thématique.
  • Co-construire avec les acteurs locaux une stratégie et un plan d’actions pour une meilleure prise en charge des problématiques terre et mer.

  • Pour en savoir plus

    Personnes du Pôle halieutique impliquées